Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
O.C.I.C. Organisation Citoyenne d'Information contre la Corruption.

>Vaccins poison suite

Pierre
Revenir aux premiers articles du site relatifs aux vaccins poisons à cette page : http://antipedo.over-blog.com/article-32243156.html

H1N1 : ALGERIE : MANIPULATION CRIMINELLE : LE DIRECTEUR GENERAL DU LABORATOIRE DE RÉFÉRENCE OMS DE L’INSTITUT PASTEUR PRONE UNE UTILISATION LARGE DU DANGEREUX VACCIN ET DE L’INEFFICACE TAMIFLU !



Chers amis,


L’article des mass médias qui suit colporte les déclarations d’un personnage bien précis. ON NE S’EST PAS CONTENTE D’INTERVIEWER DES MEDECINS OU EPIDEMIOLOGISTES. NON. BIEN ENTENDU, LES PUTES DES MASS MEDIAS ONT DU IMPERATIVEMENT INTERVIEWER LE DIRECTEUR GENERAL DU LABORATOIRE DE REFERENCE OMS DE L’INSTITUT PASTEUR Twisted Evil (BREF, UN TYPE VENDU A LA CRIMINELLE ORGANISATION « SANITAIRE » DU NOUVEL ORDRE MONDIAL, L’OMS, ET UN VENDU QUI SE FAIT LE DEFENSEUR DE LA GRANDE ARNAQUE DES VACCINS). Mad

Bien entendu, CE SINISTRE INDIVIDU RECOMMANDE L’UTILISATION DE MASSE DES VACCINS (HAUTEMENT TOXIQUES) ET LA PRISE DE TAMIFLU (UN MEDICAMENT TOTALEMENT INEFFICACE), ALORS MEME QUE SEULEMENT 40 CAS DE GRIPPE H1N1 ONT ETE DECELES EN ALGERIE ! Rolling Eyes Mad Exclamation

IL INSISTE SUR LE FAIT QUE LE VIRUS H1N1, PEU VIRULENT POUR L’INSTANT, « RISQUE » DE MUTER ET DE DEVENIR PLUS DANGEREUX A L’AUTOMNE. Shocked Exclamation Mad Il nous explique que c’est une question de période (le virus est plus actif en automne et en hiver). Rolling Eyes EN REALITE, NOUS SAVONS QUE L’ON FAIT MUTER DELIBEREMENT LE VIRUS AFIN DE LE RENDRE PLUS DANGEREUX DANS LE LABORATOIRE P4 DE LYON, EN FRANCE. ET NOUS SAVONS QUE LE BUT REEL N’EST PAS SIMPLEMENT D’ETRE « A L’AVANCE » AU CAS OU CE VIRUS VIENDRAIT A MUTER, MAIS BIEN DE REPANDRE CE VIRUS PLUS DANGEREUX ET CREE EN LABORATOIRE AFIN DE « JUSTIFIER » LES LOIS LES PLUS TOTALITAIRES ET LES VACCINATIONS OBLIGATOIRES OU FORCEES A L’AIDE DU DANGEREUX VACCIN CONTRE LE H1N1, VACCIN BOURRE DE SQUALENE ET AUTRES ADJUVANTS EXCESSIVEMENT TOXIQUES ! Exclamation Mad Mad Mad


Evidemment, la population d’Algérie est hautement ignorante des dangers des vaccins, et croit toujours au mensonge vaccinal et à la soi-disant « bienfaisance » de l’OMS … Embarassed Les conséquences risquent donc d’être funestes, puisque cette population, telle un troupeau de veaux décérébrés (tout comme aux USA, en Grande-Bretagne, au Canada, en Belgique, en France et ailleurs), risque d’accepter les mesures les plus extrêmes (loi martiale médicalisée) et le vaccin toxique. Crying or Very sad

NOUS APPRENONS QUE LE GOUVERNEMENT ALGERIEN, QUI EST APPAREMMENT AFFILIE LUI AUSSI A L’OMS, A COMMANDE DES DOSES DE VACCIN PAR MILLIERS. Twisted Evil LES VACCINS ARRIVERONT D’ICI FIN OCTOBRE AU PLUS TARD, ET LA VACCINATION (OU, DEVRAIT-ON DIRE, LE MASSACRE VACCINAL) DE MASSE DE LA POPULATION ALGERIENNE NE SERA EFFECTIVE QU’A LA FIN DE CETTE ANNEE 2009. Surprised Exclamation

NOUS APPRENONS AUSSI QUE LE VACCIN SELECTIONNE PAR LES AUTORITES ALGERIENNES GENOCIDAIRES EST CELUI DE NOVARTIS, QUI CONTIENT L’ADJUVANT HAUTEMENT TOXIQUE NOMME SQUALENE, ET QUI EST REPRIS DANS LE VACCIN DE NOVARTIS CONTRE LE H1N1 SOUS LE NOM DE MF59. Twisted Evil Surprised Exclamation


La psychose du H1N1 s’est donc apparemment emparée de l’Afrique du Nord également, et le mensonge du vaccin risque de faire des victimes par milliers.

C’est réellement terrible… Crying or Very sad

L’article de propagande et de désinformation des putes des mass médias, ci-dessous.

BONNE RESISTANCE, BON REFUS DU VACCIN ET DE LA LOI MARTIALE MEDICALISEE… OU BONNE DICTATURE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.



Source : http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=120934&titre=%E2%80%9CL%E2%80%99Alg%C3%A9rie,%20bient%C3%B4t%20un%20pays%20de%20circulation%20active%20du%20virus%20H1N1%E2%80%9D


Mercredi 02 Septembre 2009



FAWZI DERRAR, DG DU LABORATOIRE DE REFERENCE OMS DE L’INSTITUT PASTEUR ALGERIE, A LIBERTE : “L’ALGERIE, BIENTOT UN PAYS DE CIRCULATION ACTIVE DU VIRUS H1N1”


Par :Souhila Hammadi


À L’APPROCHE DE L’AUTOMNE, LE VIRUS H1N1, RESPONSABLE DE LA GRIPPE A, MENACE DE DEVENIR PLUS VIRULENT.

Au-delà de ce risque, L’ALGERIE, qui n’a enregistré jusqu’alors que des cas importés (à l’exception de deux sujets contacts contaminés par des proches venus de l’étranger) PEUT connaître une circulation active du virus alors que LA CAMPAGNE DE VACCINATION EST ANNONCEE POUR LA FIN DE L’ANNEE. Le Dr Fawzi Derrar fait le point de la situation.

Plus que jamais, la grippe A, plus connue communément sur l’appellation de grippe porcine, fait les gros titres des médias étrangers et alimente les plus grandes craintes. AUX ÉTATS-UNIS, L’ON PRONOSTIQUE QUELQUE 90 000 MORTS, CAUSEES POTENTIELLEMENT PAR LE VIRUS H1N1 PENDANT LES SAISONS AUTOMNALE ET HIVERNALE. EN FRANCE, L’ON S’APPESANTIT SUR LA MEILLEURE STRATEGIE DE VACCINATION. EN ALGERIE, on en est encore au décompte des cas testés positifs par le laboratoire de référence OMS de l’Institut Pasteur Algérie. Jusqu’alors, 41 PERSONNES SE SONT AVEREES REELLEMENT ATTEINTES DE LA GRIPPE A. À l’exception de deux sujets contacts, contaminés par des proches rentrés de l’étranger, tous ont manifesté les signes cliniques de la maladie quelques jours après leur arrivée dans le pays, en provenance essentiellement des États-Unis d’Amérique, de France et d’Espagne.

Le laboratoire de référence a, toutefois, procédé, depuis le début de l’été, à 380 prélèvements. La statistique est fournie par le directeur général de la structure, le Dr Fawzi Derrar. “Nous nous attendons à un plus grand nombre de cas positifs au virus H1N1 dans les mois à venir”, soutient le virologue. IL EXPLIQUE QUE LE MONDE N’A VECU, JUSQU’A PRESENT, QUE LA PHASE INITIALE DE LA PROPAGATION DU VIRUS incriminé dans la grippe A. “

Généralement, la première vague de contamination est bénigne. C’est la seconde, qui coïncide avec l’automne, qui est dangereuse”, ajoute-t-il. Dans son dernier communiqué, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a, en effet, confirmé que “les indications provenant de multiples sites de flambées démontrent que le virus pandémique H1N1 s’est installé rapidement et qu’il est devenu la souche grippale dominante dans la plupart des régions du monde. Le virus continuant de se transmettre dans les populations sensibles, la pandémie va persister dans les prochains mois”. La rigueur des conditions climatiques pendant l’automne puis l’hiver est propice à la propagation du syndrome grippal. “Le temps d’attaque de la grippe porcine devient plus élevé. Il pourra atteindre 40% de la population dans les pays les plus touchés, à l’instar des USA et du Mexique”, affirme le Dr Derrar. La grande prévalence de la grippe saisonnière, à cette période-là, induit, en outre, le risque de co-infection avec le virus H1N1. Ce dernier est, de ce fait, susceptible de subir des mutations et de devenir plus virulent. “Il faut surveiller de très près l’évolution de ce virus, car rien ne garantit que sa bénignité perdure”, recommande le directeur du laboratoire de référence OMS de l’Institut Pasteur Algérie. D’autant qu’il se dit convaincu que “l’Algérie deviendra, inévitablement, un pays de circulation active du virus. Les réseaux sentinelles, qui sont mis en place durant l’automne et l’hiver, nous donneront plus d’informations à ce propos”.

D’après le dernier bilan global de l’OMS, publié le 28 août, LE VIRUS H1N1 a infecté au moins 209 438 personnes, dans plus de 177 pays et en A TUE QUELQUE 2 185 AUTRES, DEPUIS SON APPARITION EN AVRIL DERNIER. Il est considéré comme le virus de grippe dominant dans le monde, selon l’OMS. “L’observation de la grippe A est faite sur une période qui n’est pas propice à sa propagation. C’est pour cela que l’on craint une plus grande prévalence à l’avenir”, explique le Dr Derrar. Ce qui sous-entend un plus grand nombre de personnes atteintes de la grippe porcine, et donc une pression plus accrue sur les structures sanitaires. “SI CE TABLEAU SE PRECISE, LE MINISTERE DE LA SANTE REVISERA CERTAINEMENT SA STRATEGIE ET PERMETTRA LA VENTE DU TAMIFLU EN OFFICINE”, envisage notre interlocuteur. Ainsi, les services de référence des hôpitaux s’occuperont davantage de cas graves, qui seront fatalement admis en soins intensifs.

La meilleure parade à l’aggravation de la situation pandémique se profile sous le contour d’une CAMPAGNE DE VACCINATION A GRANDE ECHELLE. L’OMS conseille, déjà, de COMMENCER PAR VACCINER LE PERSONNEL MEDICAL, LES POMPIERS, LES FEMMES ENCEINTES, LES MALADES CHRONIQUES PUIS PAR ORDRE DE PRIORITE LES PERSONNES AGEES, LES ENFANTS… LES LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES ONT PROMIS LA LIVRAISON DE MILLIONS DE DOSES DE VACCIN POUR LE MOIS DE SEPTEMBRE OU AU PLUS OCTOBRE. L’ALGERIE A FAIT LA COMMANDE DE CE VACCIN AU LABORATOIRE SUISSE, NOVARTIS, IL Y A PLUSIEURS MOIS.

Pourtant, les responsables de la communication du ministère de la Santé, de la population et de la Réforme hospitalière ont déclaré que LA VACCINATION NE SERA EFFECTIVE, DANS LE PAYS, QU’A LA FIN DE L’ANNEE. Une information qui jette l’émoi du côté de la population, consciente qu’elle aurait déjà traversé, d’ici là, la zone de turbulences. La période idoine pour la vaccination serait le mois de septembre, juste avant l’entame de l’automne. Certaines sources médicales avancent que l’Algérie n’a pas commandé des doses suffisantes pour couvrir les besoins de sa population. Le Dr Derrar reconnaît qu’il est préférable de procéder à la VACCINATION CONTRE LE VIRUS H1N1 LE PLUS TOT POSSIBLE. Il estime, néanmoins, qu’il n’est pas opportun de s’attarder sur ce point-là tant que “LES LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES N’ONT PAS MIS AU POINT UN VACCIN A L’EFFICACITE PROUVEE. LES VACCINS DECOUVERTS SONT TOUJOURS AU STADE D’ESSAIS CLINIQUES”. Il a précisé que pendant cette période, “les autorités sanitaires ont montré qu’elles maîtrisent bien la situation. Il est clair qu’en phase de circulation active, il faudra réajuster la stratégie pour FAIRE FACE A UN VIRUS POTENTIELLEMENT PLUS VIRULENT”.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires